Landwirtschaftliche Situation in Europa, der Wallonie, Frankreich und Deutschland

La situation agricole en Europe

L’Europe doit faire face aux défis climatiques, environnementaux, démographiques, mais aussi à des défis humains et de santé publique. Entre 1993 et 2007, le nombre d’exploitations et la main-d’œuvre ont reculé de 22% en Europe, au profit de structures toujours plus grandes.[1] Sous l’effet de la libéralisation des marchés, la détresse socio-psychologique déclarée est en augmentation. En effet, la santé psychique et physique est intimement liée à l’environnement économique, social, et politique[2].

Cet état de la situation agricole se décline différemment selon les particularités nationales rencontrées dans chaque pays.

[1]Peyronnard, M. (2019). Les défis de agricole de l’Europe. www.fne-aura.org

[2]Droz, Y., Miéville-Ott, V., Jacques-Jouvenot, D. & Lafleur, G. (2014). Malaise en agriculture, Une approche interdisciplinaire des politiques agricoles France-Québec-Suisse, Karthala.

La situation agricole en Wallonie

On observe en Wallonie une diminution de la surface agricole utile agissant en parallèle d’une augmentation de la superficie moyenne par exploitation. Dans ce contexte agronomique, les agriculteurs wallons doivent faire face à des enjeux multiples : financiers, psycho-sociaux et humains

La situation agricole en France

Avec un modèle économique qui met les agriculteurs sous pression, la France montre des signes forts de détresse chez les exploitants agricoles, avec un taux de suicide alarmant : un agriculteur se suicide chaque jour en France (données MSA 2015).